Monastère de Serra do Pilar


À la mi-XVIe siècle, alors que le monastère de São Salvador de Grijó était en ruines, le roi Jean III autorisa le transfert de cette communauté vers le massif de São Nicolau de Vila Nova, situé sur l’autre rive du fleuve Douro et limitrophe de la ville de Porto. Un nouveau monastère dédié au saint Sauveur du monde fut fondé en 1537 à cet emplacement. Le tracé fut l’œuvre de Diogo de Castilho et de João de Ruão, tandis que le chantier fut confié à Frei Brás de Barros. En 1542, la première phase des travaux était déjà exécutée et les religieux de Grijó occupaient l’espace habitable. Le monastère se composait de différents volumes: l’église, de forme circulaire, le chœur, de forme rectangulaire, et le cloître, également circulaire, placés l’un à côté de l’autre. En 1809, le site du monastère fut occupé par les troupes de Wellington alors que l’armée portugaise s’apprêtait à attaquer la ville de Porto, alors envahie par les troupes de Napoléon.

Seul site à l’extérieur de Porto que les libéraux parvinrent à garder pendant le siège de Porto (1832-1833), il servit d’appui à la faction assiégée. Après la guerre civile, des mesures durent être prises pour restaurer l’édifice, qui se trouvait en très mauvais état en raison des diverses attaques subies.

Le monastère de Serra do Pilar fait actuellement partie du centre historique de Porto et est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

  • Coordonnées GPS
    41.13819, -8.60819
Hit enter to search or ESC to close